Les Invités 2019

Invitée d’honneur, Lola Dueñas
Figure incontournable du cinéma espagnol, en 20 ans de carrière, Lola Dueñas a joué dans près de 35 films avec les plus grands réalisateurs, en Espagne mais aussi en France. Elle multiplie les projets et les récompenses de la profession, excelle dans tous les registres et illuminera le tapis rouge des Regards le samedi 9 mars. Une Chica Almodóvar à Valence !

 


Julián Quintanilla
Diplômé du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Madrid, de l’Université Paris 8 en cinéma et du Conservatoire Européen d’Écriture Audiovisuelle de Paris, il est aujourd’hui scénariste, réalisateur, metteur en scène et auteur de plusieurs courts métrages, œuvres et adaptations théâtrales. Son moyen métrage El mundo entero a été sélectionné aux Oscars 2019. Il sera présent le mercredi 13 mars.

 


Alfons Cervera
Journaliste de formation, il dénonce inlassablement de sa plume incisive les tares de la vie politique espagnole. Poète de vocation, il est l’auteur de six recueils de poésie. Mais c’est avant tout comme romancier qu’il s’est fait un nom. Il est l’un des grands écrivains de l’Espagne actuelle, engagé dans la récupération de la mémoire historique que les pactes politiques de la Transition ont rejetée dans l’oubli. Il sera présent le dimanche 10 mars pour une rencontre littéraire et un échange autour du documentaire Le silence des autres.


Georges Tyras
Professeur émérite de langue et littérature espagnoles contemporaines et chercheur à l’Université Grenoble Alpes, il est l’un des artisans de la diffusion en France du roman noir espagnol. Il a traduit de nombreux textes de Manuel Vázquez Montalbán et est aujourd’hui le spécialiste et traducteur attitré d’Alfons Cervera. Il est notamment l’auteur de Memoria y resistencia, el maquis literario de Alfons Cervera. Il sera présent le dimanche 10 mars.

 


Jean-Claude Seguin
Professeur émérite de l’Université Lumière-Lyon II et spécialiste du cinéma espagnol et du cinéma des origines, il a publié une quinzaine d’ouvrages dont le classique Histoire du cinéma espagnol (1994). Depuis deux ans il a ouvert un site « Origines du cinéma 1896-1906 ». Il a été fondateur et président du Grimh (Groupe de Réflexion sur l’Image dans le Monde Hispanique) de 1999 à 2012. Il présentera la « Carte blanche au Grimh » sur le film Volver le mardi 12 mars.


Maurice Lemoine
Journaliste et écrivain, rédacteur en chef de La Chronique d’Amnesty International de 1993 à 1996, il rejoint ensuite Le Monde diplomatique dont il a également été le rédacteur en chef. Il est spécialiste de la situation politique latino-américaine et tout particulièrement du Venezuela et de la Colombie. Il a publié en 2015 un livre sur les coups d’État en Amérique Latine, Les enfants cachés du général Pinochet, et très récemment Venezuela, chronique d’une déstabilisation. Rencontre le jeudi 14 mars à 20h.


Ricardo Ponce
Artiste cubain installé à Valence depuis plusieurs années. Peintre, sculpteur, céramiste, il compose tout un univers fait d’ambiguïtés où se mêlent avec talent le chromatisme caribéen, les empreintes et les ressentis d’un monde dans lequel il a grandi. Ricardo Ponce est influencé par l’art brut mais surtout le mouvement dada et le cubisme. Une sélection de ses dernières œuvres sera présentée au Carré du Navire durant toute la période du festival.
Vernissage le mercredi 6 mars à 18h30.


 

Anne-Sophie Rey
Coordinatrice des activités de L’équipée, association culturelle et éducative autour du film d’animation et acteur pédagogique et culturel de la Cartoucherie (pôle d’excellence autour de l’image animée), elle est en charge des projets pédagogiques et formations en lien avec le cinéma d’animation et de l’organisation du Festival d’un Jour. Elle présentera une sélection de courts métrages d’animation le jeudi 7 mars à 20h.

 


Jean-Paul Aubert
Professeur à l’Université de Nice-Sophia Antipolis, ses recherches portent sur le cinéma espagnol. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Madrid à l’écran, L’École de Barcelone : un cinéma d’avant-garde en Espagne sous le franquisme et le tout récent Madrid mis en scènes (mars 2019) qu’il viendra présenter le samedi 9 mars.